Guide concernant la difficulté de lecture des mangas japonais.

Guide concernant la difficulté de lecture des mangas japonais.

Guide concernant la difficulté de lecture des mangas japonais.

Voici un guide qui vous permettra de comprendre les différentes aides mise en place par GiantBooks pour vous orienter au mieux sur le choix des mangas en japonais.
À compter du premier août, vous retrouverez les notions exposées dans ce guide en dessous de la description de chaque manga. Pour chaque niveau (débutant, intermédiaire, confirmé) nous mettrons en avant les points que nous considérons les plus importants pour un manga en particulier. Par exemple, nous pourrons mettre en avant le fait que ce manga se distingue tout particulièrement par ces grandes cases, ou bien encore par une utilisation très présente des furigana. Enfin, vous retrouverez une équivalence avec les différents niveaux du test JLPT.
Ce guide sera constamment mis à jour et affiné afin de toujours améliorer votre expérience de lecture.


Débutant

 

  • Lisibilité de l'action : Les cases sont agencées de manière à faciliter la lecture. Le passage d'une case à l'autre n'est pas perturbé par des éléments de mise en scène qui peuvent prêter à la confusion.
  • Furigana : Présence de hiraganas et katakanas qui permettent une meilleur lecture et compréhension des kanji rencontré.
  • Narration visuelle : Les scènes et les émotions des personnages peuvent être comprises facilement à travers les images. Peut aussi s'accompagner d'une présence réduite de longue phase de dialogue.
  • Thème : Un thème souvent lié à la vie quotidienne ou, tout du moins, ne requérant pas un jargon ou un vocabulaire trop poussé.
  • Peu de personnage: Un nombre de personnages principaux réduits. Les nouveaux personnages à apparaître dans l'histoire sont très réduits ou ont déjà été aperçus au cours du manga.
  • Grande Case : Des cases de tailles importantes qui permettent une lecture très confortable des kanjis et furiganas. De plus, la taille des cases entraîne un nombre très faible de celle-ci par page, ce qui facilite d'autant la lecture et réduit le risque de frustration lors de la traduction.
  • Taille des Kanji : Des kanjis en gras ou d'une certaines tailles faciliteront la lecture.
  • Série courte : Une série courte permet au lecteur de savoir qu'il pourra la terminer facilement et que, par ricochet, l'intrigue et les personnages présentés seront bien souvent présent dans les tomes suivant.

Equivalence JLPT : N5 et N4


Intérmédiaire 

 

  • Sous thème : Le manga possède un sous-thème qui apporte un vocabulaire technique et demande une meilleure connaissance des kanjis.
  • Problème de lisibilité : L'action et le dynamisme de la mise en scène peuvent entraîner une confusion du lecteur dans la marche à suivre pour suivre les dialogues.
  • Manque de furigana : Absence complète ou très faible présence de Furigana.
  • Série longue : Une série au long cours peut être un début difficile pour un lecteur débutant.

Equivalence JLPT : N3 et N2


Confirmé 

 

  • Thème complexe : Le thème abordé par le mangas demande une connaissance exemplaire d'un très grand nombre de kanji et une capacité à reconnaître des termes techniques.
  • Nombreux dialogues : Très grand présence de dialogue, ce qui induit un temps passé à traduire relativement long.
  • Nombreux sous thème : Le manga peut posséder différents thèmes qui viennent, chacun, apporter un jargon spécifique.
  • Nécessaire compréhension des conséquences de chaque actions : Pour comprendre les tenants et aboutissants de chaque situation, en particulier dans le cadre des mangas d'enquête, il est nécessaire de comprendre absolument tout ce qui est présenté par les personnages.
  • Présence de jeux de mots ou d'énigmes à base de référence techniques : Une très grande variété de sujets peuvent être abordés par l'auteur, tel dans le cadre d'énigme par exemple.

 

Equivalence JLPT : N1

Attention Ce sigle permettra d'indiquer une difficulté spécifique à un manga, tout particulièrement pour les niveaux débutants et intermédiaires. Par exemple, ce sigle permettra d'indiquer qu'un manga, dont le niveau de lecture est recommandé pour un débutant, ne possède pas ou très peu de Furigana.

 Ce sigle permettra d'indiquer une facilité que le lecteur pourra retrouver dans le manga. Par exemple, ce sigle permettra d'indiquer qu'un manga, dont le niveau de lecture est confirmé, possède tout de même un grand nombre de Furigana ou bien encore une narration visuelle.

Niveau JLPT


Niveau N5 : Ce niveau est destiné aux débutants. Cela correspond à une connaissance des règles de base de la grammaire, la capacité à comprendre des expressions et des phrases courantes écrites en alphabets phonétiques (hiraganas et katakanas) ainsi que des kanji basique. Vous parvenez à comprendre des conversations sur des sujets de la vie quotidienne. Ce niveau demande la connaissance d'environ 80 kanji, 600 mots de vocabulaire et 150 heures d'apprentissage.


Niveau N4 : Ce niveau correspond à la capacité d'avoir une conversation fluide sur les sujets quotidiens, à lire et à comprendre des écrits sur des sujets quotidiens, rédigé à l'aide d'un vocabulaire et des kanjis de base. Ce niveau demande la connaissance d'environ 230 kanji, 1250 mots de vocabulaire et 300 heures d'apprentissage.


Niveau N3 : Ce niveau correspond à la capacité à comprendre des supports écrits avec des contenus spécifiques liés à la vie quotidienne et la capacité à comprendre des conversations dans des situations quotidiennes, à un débit proche des personnes japonaises et à saisir la dynamique entre les personnes impliquées dans la discussion. Ce niveau demande la connaissance d'environ 600 kanji, 3.000 mots de vocabulaire et 450 heures d'apprentissage.


Niveau N2 : Ce niveau est conçu pour les intermédiaires. Il correspond à un niveau de grammaire assez avancé, à une compréhension de conversation, de lecture et d'écriture traitant d'un nombre étendu de sujet, et donc plus seulement lié à la vie quotidienne. Vous devez être aussi en capacité de suivre la trame d'une conversation énoncée avec une fluidité naturelle par des personnes japonaises. Enfin, vous êtes en capacité de suivre la trame d'un écrit, de saisir les intentions de l'auteur, et ce parmis un large éventail de sujet. Ce niveau demande la connaissance d’environ 1.000 kanji, 6.000 mots de vocabulaire et 600 heures d’apprentissage.


Niveau N1 : Ce niveau est destiné aux personnes confirmé.Vous avez une maîtrise parfaite de la grammaire qui permet de suivre des cours dispensés en japonais, ou encore de lire des écrits dotés d'une logique complexe ou faisant preuve d'abstraction, saisissant leur structure et leur conteu et ce sur un très grand nombre de sujets. Capacité à lire des écrits d'une logique complexe et des écrits faisant preuve d'abstraction sur un niveau étendu de sujets, et à saisir à la fois leur structure et leur contenu. Enfin, capacité à comprendre des conversations cohérentes, des actualités, des séminaires et des conférences. Ce niveau demande la connaissance d’environ 2.000 kanji (la quasi-totalité des Joyo Kanji), 10.000 mots de vocabulaire et 900 heures d’apprentissage.